HOMMAGE A ROBERT MAUBIAN

http://www.flsm.infini.fr/spip.php?article134

Robert MAUBIAN, grande figure emblématique de la FSGT, nous a quitté.

Robert MAUBIAN : c'est 65 années d’engagement à la FSGT, mais c'est aussi un engagement de  militant  syndicaliste et politique.

Jeune ouvrier, à l’arsenal, en 1950, il entre dans la vie militante à la CGT, puis au PCF.

Il est aussi  joueur de basket et animateur  d'équipes de jeunes, au Foyer Laïque St Marc et c'est ce qui l’a conduit à connaître la FSGT et à participer à la vie du Comité (qui était alors un Comité régional).

Très rapidement,  dans les années 56/57,  il s’investit fortement et prend des responsabilités.

En 1960 : il devient secrétaire général du Comité Régional FSGT, puis il en deviendra  le Président.

 

Tout en restant un militant syndical et politique, Robert a fait le choix de privilégier son action et ses activités de militant sportif  au sein de la FSGT et du sport populaire.

 Pour lui cela faisait un tout et était, naturellement complémentaire et indissociable.

Une devise : « Innover c’est se développer ». Son impulsion, avant tous les autres, de la pratique du VTT au sein des clubs FSGT en est la preuve.

 

Dans les grandes étapes qui ont jalonné son parcours de militant et de responsable FSGT, on peut noter  parmi les plus marquantes :

  • La création et l’animation »  en 1964, de la section «  Sport jeudi » au FL St Marc, puis la création de la commission «  inter- clubs » et  le lancement de stages de formation d’animateurs.
  • L’organisation du Congrès National FSGT en 1986 au Foyer Laïque de St Marc, qui a été l’occasion de la mise en place de la coprésidence de  la FSGT
  • L’impulsion et le soutien des activités vélo FSGT (cyclo, cyclisme, VTT) avec en « point d’orgue » les championnats de France cyclistes, en 1992, à La Martyre (sa commune d’origine).
  • La Création du Tour de Bretagne vélo  FSGT en 1987.
  • L'organisation de grands galas de gymnastique  à participation internationale.
  • Sa participation  à la direction nationale de la FSGT.
  • L'organisation et  l'animation de plusieurs  importants colloques et débats  sur les thèmes  du sport et de l’éducation, tout particulièrement.

 

Il a été, de plus,  Président du Comité départemental des sports du Finistère (actuel CDOS 29) de 1976 à 1979  ce qui montre bien qu'il était estimé et reconnu, bien au-delà de la FSGT.

Robert se qualifiait lui-même de MILITANT et ce qui a motivé toute sa vie militante, c'est  L’EDUCATION POPULAIRE  et l'EMANCIPATION HUMAINE.

Robert y a apporté  fortement et passionnément sa contribution. Mais la route est difficile et les obstacles sont nombreux. Son combat reste à poursuivre, puisse l’exemple de Robert  motiver et guider de nombreux nouveaux militants.

Pierre GUIGOURESE.